art et prison

Le quotidien : agence conseil - centre de ressources

Parmi ses missions, le Réseau exerce un RÔLE "D’AGENCE-CONSEIL".

Il apporte un soutien aux opérateurs, artistes et pouvoirs publics qui désirent développer des initiatives en prison ou en lien avec le milieu carcéral.
D’après leurs besoins et ceux des détenus, le Réseau leur fournit une aide :
- à la rédaction et à l’adaptation de leurs projets au contexte carcéral ;
- à l’établissement des contacts avec les référents / coordinateurs culturels (internes et externes) oeuvrant dans chaque prison ;
- à l’élaboration des outils d’information / publicité au niveau de la prison ;
- à la supervision / au pilotage / à l’évaluation, …

Pour appuyer ce travail d’expertise-conseil le Réseau a élaboré un CENTRE DE RESSOURCES DE LA CULTURE ET DES ARTS EN PRISON qui fournit :
- des informations par rapport : aux enjeux et spécificités des activités artistiques en prison ; les règlements et coutumes des prisons ; les droits des détenus ; le profil, la culture, le vécu, les attentes et besoins spécifiques des détenus ; …
- l’accès à un répertoire regroupant un maximum d’acteurs culturels du champ carcéral (prisons, opérateurs, artistes, …).

LES INFORMATIONS DU CENTRE DE RESSOURCES SONT FOURNIES DE MANIERE CIBLEE, COMME SUIVIS DU TRAVAIL D’INFORMATION / ORIENTATION EFFECTUE AVEC LES OPERATEURS, ARTISTES, ANIMATEURS, ...

SOMMAIRE

1ere partie : La justice pénale, les détenus, les droits des détenus, les acteurs de la prison, les acteurs de l’après prison

  • MODULE 1 : Justice pénale

-  Section 1 - Les fonctions de la peine
-  Section 2 - Sélectivité de la justice pénale
-  Section 3 - Pourquoi le choix de la prison ?
-  Section 4 - Types de prison

  • MODULE 2 : Détenus

-  Section 1 - Profil pénal … et quelques chiffres
-  Section 2 - Profil sociologique, psychologique,
de formation et d’emploi

  • MODULE 3 : Droits des détenus :

-  Section 1 - Loi de principes : Enjeux
-  Section 2 - Loi de principes : Synthèse du contenu
-  Section 3 - Loi de principes : Analyse critique
-  Section 4 - Loi de principes : Les défis

  • MODULE 4 : Acteurs de la prison

-  Section 1 - Direction générale des établissements pénitentiaires et Direction de prison (DGEPI)
-  Section 2 - Agents pénitentiaires
-  Section 3 - Service psychosocial
-  Section 4 - Services d’aide sociale aux détenus (SASD)
-  Section 5 - Organismes d’éducation de base et de formation
-  Section 6 - Acteurs pénitentiaires
de l’orientation vers le marché de l’emploi
-  Section 7 - Proches des personnes détenues
-  Section 8 - Victimes

  • MODULE 5 : Acteurs de l’après prison

-  Section 1 - Services d’aide sociale aux justiciables (SASJ)
-  Section 2 - Maisons de justice : suivi pénal des anciens détenus et condamnés à d’autres mesures pénales que la prison
-  Section 3 - Organismes de suivis des alternatives à la prison
-  Section 4 - Acteurs post-pénitentiaires de l’orientation
vers le marché de l’emploi

2ème partie : Art et Prison

  • MODULE 1 : Pourquoi l’art en prison ?

-  Section 1 - Fondements

  • MODULE 2 : Réseau Art et Prison

-  Section 1 - Un peu d’histoire
-  Section 2 - Objectifs
-  Section 3 - Public cible
-  Section 4 - Activités
-  Section 5 - Recommandations

  • MODULE 3 : Comment réussir un projet culturel ou artistique en prison ?

-  Section 1 - Nécessité de souplesse, de patience et de relativisme, par rapport à l’organisation de la prison
-  Section 2 - Quelques facteurs de réussite
En conclusion

3ème partie : Répertoire

-  Section 1 - Opérateurs culturels et artistiques

inventaire des opérateurs psycho-socio-culturels généralistes
et de ceux spécialisés dans une discipline (cinéma, conte, écriture, multi arts, musique, théâtre-action, théâtre)
avec pour chaque organisation : les coordonnées, le référent culturel et artistique, les établissements pénitentiaires d’intervention, leurs partenaires culturels et artistiques en prison, une description de l’organisation, les activités culturelles et artistiques qu’ils organisent dans chaque prison

-  Section 2 - Prisons

avec pour chaque prison : les coordonnées, une description de l’établissement, les activités culturelles et artistiques organisées

-  Section 3 – Artistes

avec pour chaque artiste : ses coordonnées, ses pratiques artistiques, son parcours, ses activités, son implication en prison

4ème partie : Quelques références utiles …

-  Section 1 - Références bibliographiques
-  Section 2 - Filmographie
-  Section 3 - Liens Internet

Evénement : Rencontre interactive « Image et Prison" des 26 et 27 avril 2012, à la Cellule 133 (Saint-Gilles - Bruxelles)

- Les deux journées de la rencontre interactive de cette année abordaient les rapports entre « image » et « prison », selon une triple approche :

Quelles images les détenus consomment-ils en prison ?
Quelles images produisent-ils en prison ?
Quelles représentations avons-nous de la prison ?

- La rencontre a été organisée, via un partenariat entre Culture et Démocratie et le Réseau Art et Prison et en collaboration avec un dynamique petit groupe de professionnels de l’art en prison :
Nimetulla Parlaku – Réalisateur, Laurent Scheid – Réalisateur, Les Rougisseurs – Compagnie d’Art en Rue et RougiR asbl (Valérie Vanhoutvinck, Réalisatrice), asbl Artatouille (Bibiana Vila Giménez – Animatrice socioculturelle), Charline Caron et Collectif A Contre Jour (Antonio Gómez García,réalisateurs/ cadreur), Simon Fiasse (comédien/animateur théâtre, compagnie Buissonnière), Leïla Films (Gaëlle Hardy, monteuse et réalisatrice)
Avec les soutiens de : Madame la Ministre Laanan, Centre Culturel Jacques Franck, Cellule 133a, Fédération Wallonie-Bruxelles, Bruxelles Laïque

- Cette rencontre avait un triple objectif :
Tout d’abord, quand des réseaux – qui fonctionnent surtout grâce aux outils de communication du net (site internet, newsletter, ...) – organisent des moments de rencontre, l’objectif est celui de faire se rencontrer “réellement” des gens et de créer un environnement convivial afin de favoriser ces rencontres et l’émergence de collaborations nouvelles.
Ensuite, il s’agissait également de favoriser les échanges d’expériences et le débat entre différents opérateurs belges mais également entre opérateurs belges et français.
Enfin, un objectif d’information sur les réalités carcérales en général mais également relatives, spécifiquement, au thème des deux journées.

- Comme invités : des réalisateurs, animateurs, criminologue, sociologue, juriste, ex-détenus.

- Au programme de la rencontre interactive : des débats, des échanges, des projections, une balade...
En plus, une exposition(http://www.cultureetdemocratie.be/f...) _ et une séance de projection en soirée (http://www.cultureetdemocratie.be/f...)

- Cet événement s’adressait : aux artistes, opérateurs
culturels qui souhaitent développer ou qui développent un projet artistique en milieu carcéral, personnel pénitentiaire (directeurs, agents pénitentiaires, éducateurs, assistants sociaux, psychologues, médecins...), criminologues, sociologues, étudiants et toute personne intéressée par la question de l’image sur la/dans la prison.

- Programme :

Journée du 27 avril 2012
09h30 Accueil
09h45 « Déambulation » autour des prisons de Saint-Gilles, Berkendael et Forest : conçue et emmenée par 3 comédiens de la Compagnie d’Art en Rue – Les Rougisseurs
11h45 Mot d’accueil : Jacqueline Rousseau (présidente du Réseau Art et Prison et de la CAAP, enseignante à l’ADEPPI), Sabine de Ville (présidente de Culture et Démocratie), Marc Vanderveken (médecin, membre des commissions de surveillance de Bruxelles, directeur médical à Fedasil) et David Scheer (doctorant en criminologie, ULB)
11h55 Enseignements de l’enquête « Image et prison » sur la consommation et la production d’images en prison, réalisée auprès des détenus : Alain Harford (coordination du Réseau Art et Prison et du Réseau Détention et Alternatives -REDA-, membre du Conseil central de surveillance pénitentiaire) et Valérie Vanhoutvinck (réalisatrice, coordinatrice Les Rougisseurs – Compagnie d’Art en Rue et RougiR asbl).
12h15 Présentation des « Canaux internes » : Anne Toussaint (réalisatrice, active dans l’association Les yeux de l’ouie, Paris, France) et Agnès Lambert (éducatrice à la prison d’Andenne, en charge des affaires culturelles).
13h00 Lunch
14h00 « Consommation d’images dans les lieux d’enfermement » : Témoignages d’anciens détenus : Serge Thiry (coordinateur de l’asbl Extra Muros) et de Wahoub Fayoumi (à confirmer) ; et de Simon Hamende (éducateur au Centre fédéral fermé pour jeunes de Saint Hubert).
15h15 Pause café
15h30
- Présentation du travail d’animation du jury des femmes détenues du Festival des Libertés : Barbara Bonzi (responsable de projet en éducation aux médias pour l’asbl CTV-médias), Bibiana Vila Giménez (coordinatrice de l’asbl Artatouille et conseiller moral laïque pour la Fondation pour l’Assistance Morale aux Détenus) et Olivia Welke (chargée de programmation pour la compétition internationale de documentaires du Festival des Libertés, Bruxelles Laïque asbl)
- Évocation des films et projets réalisés avec les détenus de la Prison de la Santé et/ou dans autres établissements pénitentiaires (Paris-France) : Anne Toussaint [1].

- Journée du 27 avril 2012
09h30 Accueil
10h00 Présentation de « Lieux fictifs », espace de création cinématographique créé au sein de la Prison des Baumettes à Marseille : Caroline Cavaccale (réalisatrice/ productrice, fondatrice de Lieux Fictifs et d’un lieu permanent de formation et de création visuelle et sonore, au Centre Pénitentiaire de Marseille)
10h30
- Projection de « In » : commenté par Nasser N. et Valérie Vanhoutvinck. Naser N (coréalisateur, ancien détenu) ayant participé à l’atelier "6 mois de Cinéma en Prison" initié, conçu et animé par Valérie Vanhoutvinck (réalisatrice) à la Prison de Saint-Gilles, en collaboration avec l’ADEPPI.
- Présentation du projet de Web Fiction « Les irresponsables » mené avec des personnes incarcérées à la Prison de Forest, dans les EDS de Paifve, Tournai, et Chaîne aux Haies : Natacha Péant.
11h15 Pause
11h30 « Quelle censure pour l’image sortant de prison ? » : Simon Fiasse (animateur-réalisateur) témoignera de la censure dont a été victime le film collectif réalisé dans le cadre d’un atelier vidéo qu’il a mené avec des détenus de la prison d’Andenne. Tanguy Roosen (spécialiste des questions de ‘droit à l’image’, SCAM-SACD) donnera un aperçu des textes de lois relatifs aux droits à l’image du détenu, à la liberté d’expression du réalisateur. Juliette Beghin (criminologue, Bruxelles-Laïque) évoquera les limites sécuritaires qui prévalent à toute action ou projet artistique en prison.
12h30 Traitement esthétique de l’image en prison : Chris Pellerin (plasticienne et vidéaste, intervenante à la Maison d’arrêt de Caen et au Centre de détention de Rennes).
13h00 Lunch
14h00
- « Quelle(s) représentations avons-nous de la prison ? » : Projection de Kinos commentés par Rogier Van Eck (professeur à l’INSAS, professeur invité au Maroc -ESAV-, à Cuba -EICTV- et en Norvège -Norske Filmskolen-, réalisateur de documentaires institutionnels).
- Débat sur « L’utilité que possède la représentation que nous avons de la prison » : Gerard De Coninck (ancien directeur de prison, président du Réseau Détention et Alternatives) et Guillermo Kozlowski (philosophe, CFS asbl).
17h00 Conclusions : Alain Harford, Christelle Brüll, Marc Vanderveken et David Scheer
19h30 Soirée de clôture au Centre culturel Jacques Franck : projection de films d’ateliers et documentaires. (http://www.cultureetdemocratie.be/f...)

Les outils issus de ces rencontres sont actuellement en voie de réalisation.

PDF - 1.9 Mo
Invitation Rencontre interactive Image et Prison 26-27.04.12
PDF - 1.8 Mo
Exposition Rencontre interactive Image et Prison 26-27.04.12
PDF - 199.6 ko
Projection Rencontre interactive Image et Prison 26-27.04.12

Les illustrations de ce site ont été réalisées par les détenus de la prison de Nivelles, au sein de l'atelier d'arts plastiques, animé par Jorge de la Torre, dans le cadre du projet "Passerelle vers la liberté" de la Funoc.

Réalisation : Vertige